Mot du Président

Chers Partenaires,
Chers Opérateurs amis,
Mesdames et Messieurs,

L’année 2020 a mis à rude épreuve notre capacité de résilience. Le Secteur Privé Malagasy a vécu une de ses pages les plus sombres. L’année 2021 sonne quant à elle la reprise, un nouvel élan. Malgré l’incertitude qui plane, !’Entrepreneur se doit de rester OPTIMISTE. Là où le commun des mortels voit des difficultés, !’Entrepreneur voit des opportunités.

Après la crise du Covid-19 qui a largement dépassé les frontières du sanitaire pour frapper de plein fouet l’économie, l’entrepreneur que nous sommes, est investi d’une mission qui est de ramener l’espoir à nos concitoyens à travers les emplois que nous avons maintenus et que nous continuons de maintenir. Mieux, les emplois que nous allons créer.

Partageons à nos compatriotes notre OPTIMISME.
Seuls nous sommes faibles, à la merci des péripéties. L’épisode Covid-19 est là pour nous le rappeler ; mais ensemble, au sein de la grande famille FIVMPAMA, nous pouvons afficher notre résilience. C’est dans cet esprit de solidarité et d’élan collectif que notre Groupement lance cette année sa Plateforme Digitale qui a pour but de renforcer justement l’interconnexion entre les membres. Autre nouveauté, la mise en place d’un Business Center qui sera là pour accompagner et appuyer les membres dans leur activité.

Le Groupement se donne ainsi les moyens de son optimisme. Les outils sont là pour nous permettre d’aller de l’avant et de reprendre du poil de la bête pour être encore plus fort qu’avant la crise.
Que l’année 2021 soit remplie de Santé, de Bonheur et de Réussite pour vous ainsi qu’à vos proches.

Andrianavalomanana RAZAFIARISON

Entretien avec Monsieur RAMAROSON André, Président Fondateur du FIV.MPA.MA

Au tout début, nous étions trois (03) entrepreneurs à avoir décidé qu’il était temps que les entrepreneurs malagasy aient leurs propres structures, vu que nous sommes maintenant indépendants. Il est à noter qu’après l’obtention de l’indépendance, il n’existait pas de structure dédiée aux entrepreneurs malagasy.
C’est ainsi qu’en 1972, le FIV.MPA.MA a été créé. Et la vision était : nous sommes chez nous, dans notre pays, nous sommes donc les premiers responsables, surtout dans le domaine économique. Nous devons faire le maximum d’effort pour notre pays soit vraiment indépendant. Et donc, en tant que citoyens, si vous voulez véhiculer le patriotisme, montrez-le dans l’entrepreneuriat. Allez-vous laissez votre économie entre les mains des étrangers? L’économie ne peut-elle pas être dirigée par les nationaux?
Moi, j’ai personnellement décidé de me lancer dans l’industrie. La raison était simple. Premièrement : vous ne pouvez pas dire qu’un pays est indépendant s’il ne possède pas d’industrie. Deuxièmement : étant indépendant, est-ce concevable de toujours importer ce dont vous avez besoin au quotidien? Et c’est pour cela que j’ai créé la « Savonnerie Tropicale ». Aussi, nous étions avantagés dans le temps car il existait une banque de développement. Si vous voulez créer une entreprise, une banque de développement vous accorde un prêt sur 10 ans. Aujourd’hui cela va jusqu’à 20 ans dans les autres pays. Malheureusement, cette banque de développement n’existe plus chez nous.
Mon message pour vous, FIV.MPA.MA est que, vous devez prendre en main le développement de notre pays car nous sommes maintenant indépendants. Vous devez aussi vous positionner en tant que « secteur privé », pas seulement en tant qu’entrepreneurs mais surtout en tant que « secteur privé ».

Vous souhaitez être tenu(e) au courant de nos activités ?
N’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter. Tous les mois, vous recevrez les activités et publications, mais également des conseils pour le développement de votre entreprise et bien plus.